La photographie de nuit

La photographie de nuit pourrait à elle seule faire l'objet d'un site Internet. Nous nous limiterons ici à quelques conseils qui vous permettront de vous faire les dents et d'expérimenter ce loisir fantastique.

photo de nuit conseil

Un conseil de base

Un appui ou un trépied est fortement recommandé ainsi qu'un appareil permettant de longs temps de pose et un retardateur ou un déclencheur souple.

Tous s'entendent sur ce point

faire plusieurs essais pour un même cliché.

Sujet fixe

Il s'agit de la photographie de nuit la plus facile à réaliser. Peu importe la sensibilité du film ou du capteur, le temps d'exposition réalise, à lui seul, presque tout le travail.

image de nuit conseils

Dépendamment de la luminosité disponible, le temps de pose variera de quelques secondes à quelques minutes. Le temps de pose indique au diaphragme pendant combien de temps il doit rester ouvert pour laisser pénétrer la lumière.

Idéal pour les paysages, les bâtiments et les sujets immobiles.

Astuce

Le secret est de ne pas bouger d'un iota! Le trépied assure la stabilité et le déclencheur souple évite le déséquilibre de l'appareil lors de la pression sur le déclencheur (lorsque l'appareil n'est pas muni d'un déclencheur souple, utiliser le retardateur).

photographie de nuit conseils

Sujet en mouvement

Plus difficile à réaliser, la photo dynamique en situation d'obscurité requiert un objectif très lumineux (f2.8 recommandé) et un film (ou capteur) offrant une très haute sensibilité (200-400-800 et +). Photocellule (instrument mesurant la lumière de la scène à photographier) et table des compensations de vos pellicules à la main, vous êtes prêt à entamer vos premiers essais. L'utilisation d'un flash est également recommandée lorsque le sujet est suffisamment près.

Pour capter un sujet en mouvement, la vitesse de l'appareil doit être supérieure à celle qu'exige un sujet fixe. Plus l'ouverture du diaphragme se fait rapidement, plus la scène imposée est précise. Une vitesse inférieure à 1/30e transforme le sujet mouvant en spectre difforme. Nous pouvons compenser le manque de lumière par un plus long temps de pose ou par une ouverture du diaphragme plus grande.

À propos de la table des compensations

Lorsque le temps de pose est long, l'imposition des couleurs sur la pellicule se déforme. Donc, pour rectifier le tir, une compensation du temps de pose est nécessaire. Ex. : pour une pellicule FUJI VELVIA 50 ASA et un indice de 4 secondes de temps de pose, une compensation d'une seconde supplémentaire est requise. Chaque pellicule a son comportement propre en basse lumière et chaque fabricant produit sa propre table. Vérifiez auprès de votre marchand.

Astuce

Le grain de la photo augmente avec la sensibilité du film ou du capteur CCD (400 ISO et plus). Alors, si vous désirez un grain plus fin, utilisez un film de 100 ISO et augmentez votre temps de pose. La couleur n'en sera que plus riche.