DPI - PPI?

La qualité d’image en langage codé ?

Pas besoin d’être ingénieur ou agent secret pour comprendre ces deux termes !

Tout d’abord, classons-les par leur définition :

DPI = Dots Per Inch. Ce terme indique le nombre de points nécessaires pour créer une image.

PPI = Pixels Per Inch. Ce terme fait référence aux trames d'impression.

Il est donc question ici de “résolution” ou de capacité à rendre les moindres détails d’une image. Nous utiliserons le plus fréquemment le terme DPI en imagerie numérique, laissant aux bons soins de l’imprimerie la notion de PPI.

La capture d’image (appareil et numérisation)

Nous retrouvons la plupart du temps les résolutions d’appareil numérique indiquées sous l’appellation “Mégapixel”. Par exemple, un appareil de 16.3 mégapixels a une résolution de 4928dpi x 3264dpi, ce qui donne 16.3 millions de pixels.

Plus la résolution est élevée, plus le pixel est petit, donc plus les détails enregistrés seront fins.

Voir les exemples ci-dessous démontrant cette formulation :

Schéma 600 dpi

Schéma 3000 dpi

Original

Image 600 dpi

Image 3000 dpi

L'impression

Ici, les DPI n’ont presque rien à voir avec la qualité de l’image finale. Une imprimante thermique de 312 dpi donne d’aussi bons résultats qu’une imprimante jet d’encre décrite avec une performance de 1400 dpi !

Donc, les DPI nous indiquent seulement les différentes qualités d’impression pour un même type d’imprimante.

Pour réellement voir la différence au niveau de la qualité d’une impression jet d’encre, nous tiendrions compte beaucoup plus du diamètre des gouttelettes en PICTOLITRE. Plus le chiffre est élevé, ex.: 4 pictolitres, plus le rendu sera précis. Également, le nombre de couleurs de base utilisées 6, 8 ou 11 sera un atout majeur du rendu final.

NB. Vous trouverez dans la chronique traitant de l’impression, la résolution idéale que doit avoir votre appareil selon le format d’impression désiré.

Résolution versus Compression en JPEG ?

Un haut niveau de compression en JPEG peut fausser la lecture que vous faites de la qualité de votre image. Malgré une bonne résolution, si celui-ci est trop élevé, cela aura pour effet d’altérer les contours et la netteté des sujets photographiés. L’amateur avancé choisira d’enregistrer ses images en fichier brut RAW pour par la suite avoir plus de latitude de traitement et obtenir une image de qualité maximum en TIF non-compressé. Se référer à la chronique traitant des fichiers RAW.

En conclusion

La résolution d’appareil que vous choisissez est intimement liée à la qualité d’image que vous avez besoin. Des photos souvenirs, des agrandissements, une galerie d’images pour le Web ? Différentes résolutions ( DPI ) pour autant d’utilisations.

Allez, bonnes photos!

Jacques Bourdages, pfe.